L'affaire du burkini est truquée, forcément truquée

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

La campagne médiatique nommée affaire burkini est détestable. Mais pire, si elle était montée de toutes pièces par "un groupe bien intentionné" (le ton est ironique. En regardant de près ces deux ou trois photos qui circulent, que voit-on :

- une femme toute habillée couchée sur la plage un peu de côté, à même un sol caillouteux : pas de drap de bain, pas de paréo, aucun signe qui indique qu'elle est venue se détendre au bord de la mer. Un vêtement noir, et une tunique bleue turquoise

- Puis la même femme qui est assise et enlève sa chemise bleue turquoise devant 4 hommes en costume de gardien municipal. Que signifie cette injonction à ôter une chemise bleue sur la plage ? On parle d'une infraction parce qu'elle porterait un burkini, et on lui fait ôter une chemise ????

- Une photo de cette femme photographiée de face en gros plan circule également. A-t-elle été prise avant ? après ? par elle-même ?

Autour d'elle, personne ne bouge. On soulignera la grande tolérance des plagistes qui semblent indifférents à cette femme voilée.

Qui ment ?

Qui est derrière cette vaste tempête médiatique ? A qui profite-t-elle ?

Pour celles et ceux qui ont l'habitude d'aller à la plage (j'en fais partie, j'adore ce plaisir !), il est surprenant, même en y allant seul(e), de se coucher en plein soleil toute vêtue à même le sol; On vient à la plage pour se détendre, se baigner. Actuellement sur les plages de la Côte d'azur, les femmes voilées qui ne se baignent pas se réfugient toujours à l'ombre d'un parasol, ou à l'ombre d'un pin. Il y a peu de femmes voilées qui vont faire trempette toute habillée dans l'eau.

Ces clichés photographiques sont invraisemblables, ils ne correspondent pas à la vraie vie sur les plages.

C'est une mise en scène truquée. Méfions-nous des agitateurs d'extrême-droite qui se réjouissent de multiplier les tensions pour nous diviser.

Commenter cet article