Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Livre à la carte

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

Mondrian.jpgPlus que jamais, le livre, en tant qu'objet, va triompher face à l'expansion de l'économie numérique dans le secteur de l'édition.

Pourquoi ?

Le livre va retrouver sa dimension personnelle. Il va renouer avec sa "noblesse" d'origine. Objet aimé des lecteurs, il va revenir en force sur l'étal du libraire, avec des textes joliment mises en pages, imprimés sur des papiers raffinés. Le texte va retrouver ses qualités perdus.

Le phénomène de masse tend à disparaître dans l'édition.Exception faite pour les produits livres dans la catégorie best sellers.

Désormais seront privilégiés les écritures ciselées, contemporaines, en harmonie avec notre monde contemporain.

Loin des auteurs "marchandisés" voués à une mort prochaine, le livre d'auteur va reprendre sa place.

Des éditeurs nouveaux, confidentiels, précieux vont ouvrir de nouveaux accès à la littérature en valorisant les prouesses des nouvelles techniques d'impression, fabuleuses de nos jours, grâce à un matériel ultra perfectionné.

Nombre d'auteurs écrivent des nouvelles et des contes. Ce sont des textes courts qui présentent des avantages certains mais très souvent les auteurs manquent de maitrise et de savoir-faire pour ficeler ce type d'écriture.

Ne vous improvisez pas écrivain ! ai-je envie d'écrire.

Des professionnels de l'édition sont et seront toujours là pour guider les auteurs.

Le livre à la carte, c'est sans doute l'avenir de la littérature.

Publié dans édition

Partager cet article

Repost 0

Consultation publique de L' Union européenne sur la Culture

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

Je relaie un appel reçu du Festival d'Avignon et de plusieurs autres structures culturelles, à participer à la consultation publique lancée par l’Union européenne sur la culture. Tous les citoyens européens peuvent répondre à cette consultation.

Compte tenu de l'importance et de l'urgence de cette consultation, j'ai pris la décision de mettre en ligne le texte ci-dessous que je vous demande de bien vouloir à votre tour faire circuler.
__

Alors que les répercussions de la crise financière internationale ébranlent les pays de l’Union, le Parlement européen se prépare à la mise en place de la stratégie “Europe 2020”, adoptée en juin dernier. Il s’agit du nouveau programme politique qui sera mis en œuvre pour les dix ans à venir en Europe. Dans cette perspective, il s’agit notamment de redéfinir les objectifs prioritaires de la politique culturelle de la Commission européenne et de renégocier les budgets qu’elle consacre au programme Culture.

Actuellement, le programme Culture représente à peine 0,04% du budget total de l’Union pour la période 2007-2013. Il a cependant déjà permis l’existence d’aventures artistiques exceptionnelles et le développement de coopérations importantes à l’intérieur de l’espace européen. Partout en Europe, de nombreux artistes et professionnels de la culture revendiquent de voir l’Union intervenir plus fortement dans le domaine de la culture, afin de constituer un socle plus solide pour la construction européenne et la coopération entre les peuples des vingt-sept États membres. L’objectif du doublement du budget est envisageable et doit être défendu le plus largement possible.

En ce moment même, s’élaborent les contours et les contenus de ces futurs programmes.

La dimension culturelle de ces différents projets et, bien sûr, très symboliquement le programme Culture de l’Union européenne lui-même, sont des enjeux essentiels de ces discussions.

Nous avons l’opportunité réelle d’intervenir et de peser dans ce débat !

Dans le cadre d’une consultation publique ouverte, nous sommes en effet invités, la société civile, les artistes, les spectateurs et tous les citoyens de l’Europe, à donner notre avis. Contrairement à une idée trop vite reçue, la Commission européenne et ses experts sont éminemment sensibles à l’expression de l’opinion publique.

Ne gâchons donc pas cette possibilité :

- d’intervenir en ligne ;

- d’exprimer notre souhait de voir le budget culturel de l’Union sortir de son étiage ridicule, de défendre une conception de l’art et de la culture qui ne se résume pas aux produits et marchandises des industries culturelles et prenne en compte la création artistique et le spectacle vivant ;

- de souligner qu’il ne peut y avoir de cohésion sociale, de lutte contre l’exclusion et la pauvreté, de développement intelligent et durable de l'Europe sans cette part immatérielle qui féconde l’imaginaire et le futur.

Les résultats de la consultation publique feront l’objet d’un rapport qui sera publié par la Commission sur le site web de la Direction générale Éducation et Culture au cours du premier trimestre 2011. Les contributions reçues seront publiées avec le rapport.

ATTENTION, IL Y A URGENCE : la période de consultation publique se termine le 15 décembre 2010 à minuit.

Pour participer à cette consultation :

IL SUFFIT DE CLIQUER ICI : CONSULTATION SUR LE FUTUR PROGRAMME CULTURE

Votre contribution sera publiée en ligne avec la mention de votre identité, sauf si vous vous opposez à la publication de vos données personnelles, au motif qu’elle porterait préjudice à vos « intérêts légitimes ». Dans ce cas, votre contribution pourra être publiée en préservant votre anonymat. Pour tout renseignement sur le traitement qui sera réservé à vos données personnelles et contributions, nous vous invitons à prendre connaissance de la déclaration spécifique de confidentialité jointe au dossier de consultation.

Publié dans édition

Partager cet article

Repost 0

"Women are heroes", à voir en France dès le 12 janvier 2011

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

"Women are heroes" :

women-are-heroes.jpgLe premier film du photographe brésilien JR, pnrésenté à Cannes 2010 pendant la Semaine de la Critique.

Film éblouissant, original, on est captivé par ces portraits de femmes tous attachants, émouvants.

Outre les grandes qualités à signaler sur le plan images, le film est plein d'humour, on rit souvent et toutes ces femmes ainsi filmées rient de bon coeur...

Un film documentaire sur les femmes. toutes ces femmes du monde entier, qui subissent toutes les formes de violence engendrées par les hommes et qui, sans plainte, sans larme, continuent à faire tourner le monde. Des portraits de femmes dans des favelas, des bidonvilles, des cités surpeuplées : elles sont là, visage collé devant la caméra, elles racontent leur joie, leur souffrance mais aussi leur liberté, leur foi, leur triomphe.

Un film documentaire sur les médias ou comment dénoncer le fait que les journalistes du monde entier ne s'intéressent qu'à l'événement en lui-même, et sitôt l'intensité de ce dernier retombée, ils disparaissent laissant derrière eux des flots de misère s'écouler sans répit, dans une totale indifférence.

Un film sur l'art : la photographie, l'image filmée, le collage. Incroyable, la vitalité artistique qui émane de ce film ! Des photographies géantes avec des visages de femmes ou des yeux de femmes tout simplement collées sur les murs écroulés des quartiers pauvres de cités ou sur les toits d'un village africain. L'art est partout même sur les camions de poubelles qui crachent leurs détritus sur des zones envahies d'hommes et d'enfants à la recherche d'un peu de récupération à vendre..

 

Un film sur l'humain, sur l'humanité, sur l'âme.

Un film à défendre en se précipitant en salle dès le mois de janvier.

Un film qui ose, avec des musiques de Massiv Attacks et Patrice Bart Williams.

 

Production 27.11 production et Social Animals Contact : cinema@2711production.com

Video sur Daily Motion.

Publié dans édition

Partager cet article

Repost 0