Charles et Marie-Laure de Noailles, une vie de mécènes. Exposition permanente à Villa

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

VILLA-NOAILLES-TERRASSE2.jpgSur les hauteurs de la ville d'Hyères dans le Var, se dresse la Villa Noailles, construite par l'architecte Mallet Stevens entre 1925 et 1929, à la demande de Charles et Marie-Laure de Noailles, propriétaires de ces arpents de terre sauvage et inculte. Dès 1930, cette demeure dédiée aux joyeuses vacances, à la fête, au sport notamment la natation avec une vaste piscine intérieure, et la gymnastique, accueille toutes les personnalités notoires du Surréalisme.

Au lendemain de la guerre, le couple se sépare et la Villa Noailles devient résidence de vacances de Marie-Laure qui continue d'y recevoir de grands artistes et d'y organiser des fêtes inouïes. A partir des années 60, la maison est peu à peu délaissée par Marie-Laure de Noailles qui décèdera en 1970. Pillée, saccagée, la demeure sera vendue par Charles de Noailles à la municipalité d'Hyères en 1973. Depuis 30 ans, les différentes municipalités de la Ville d'Hyères n'ont jamais trahi leur engagement de restaurer, entretenir et maintenir la Villa, tout en y forgeant peu à peu un projet culturel.

VILLA-NOAILLES-003NUSCH.jpgL'exposition permanente qui démarre cette année 2010, conçue par son directeur Jean-Pierre Blanc, signe en quelque sorte un achèvement des travaux de restauration. Enfin la Villa ouvre toutes ses portes au public, y compris la cuisine, la lingerie, les salles de bains, etc. D'une chambre à l'autre, d'un salon à l'autre, à noter que les pièces sont petites si on tient compte du volume énorme de la maison et de celui consacré aux sports, terrasses, etc.) le visiteur découvre des témoignages du Surréalisme, mettant en scène les personnalités de Charles et Marie-Laure de Noailles. Lettres, photographies, quelques tableaux et sculptures, c'est un ensemble modeste mais vivant qui laisse vibrer la Villa, dédiée à la mémoire de ses propriétaires. Les visteurs, de plus en plus nombreux, français et étrangers, s'interrogent à voix haute " Où garaient-ils leur voiture ? Où dormait Charles de Noailles ? Où se situe la piscine par rapport aux chambres ? "etc.

On visite une exposition tout en découvrant une habitation singulière. C'est insolite.

La Villa Noailles a reussi ce pari de croiser les disciplines, Mode, Design, Musique. C'est un lieu de plus en plus vivant, animé par une équipe de jeunes gens, amoureux de leur trésor architectural.A souligner : le catalogue de l'exposition grand format, ce sont des pages que le public choisit, selon les salles qu'il visite. Commentaires et photographies créent un bel ensemble à conserver comme un souvenir de visite estivale !

 

1. Photographie de la terrasse par laquelle on accède à la partie habitation de la Villa

2. Photographie anonyme datée de mars 1932 avec André Breton, Paul Eluard et Nusch

3. http://www.villanoailles-hyeres.com/

Publié dans édition

Commenter cet article