De la manipulation des images : DSK, Sarkozy, et d'autres. Méfions-nous

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

images.jpgJamais, dans l'histoire de l'humanité, l'individu ne s'est trouvé dans un asservissement absolu au pouvoir des images. L'image tue le texte comme la parole. L'image rend inutile tout énoncé. Le danger est si puissant qu'il mérite d'être décrit, souligné, et combattu.

Extrait de l'ouvrage publié par les éditions de l'Harmattan en2008 : 

LA PROPAGANDE : IMAGES, PAROLES ET MANIPULATION

Alexandre Dorna, Jean Quellien, Stéphane Simonnet

" Affiches, spots télévisé, films, clips, discours, slogans, manipulation. Voilà la panoplie des formes et des outils de la propagande moderne. Mais c'est la mise en scène des informations des manifestations des masses qui reste encore plus puissante dans la propagande politique. Parallèllement, loin d'être simplement illustrative, l'iconographie participe à la transmission des messages. Ici la fonction est d'ordre symbolique. Or la désaffection de la politique dans les démocraties occidentales poussent à se servir d'"images symboles" qui appellent plus au positionnement identitaire qu'à proposer et faire connaître un programme. La stratégie des partis est escamotée au bénéfice des figures d'identification. A travers la mise en scène de soi, (décor, gestuelle, intonation, vie familiale, etc) les leaders politiques cherchent à s'attirer les faveurs d'un large lectorat, toujours plus volatil et de plus en plus voyeur." page 12 de l'ouvrage cité ci-dessus.

Publié dans édition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article