Enluminure des livres

Publié le par LE LIVRE A LA CARTE

"L'enluminure, c'est l'art de peindre les lettres et les miniatures (figures de petites dimensions et de couleurs vives) qui ornent les anciens manuscrits. " Voilà la définition la plus classique qui soit de l'enluminure.
L'enluminure c'est l'art de mettre le texte en lumière. Une enluminure donne de l'éclat au mot, à la page.
Cette fonction ancienne est fascinante. Il y a d'emblée l'acceptation de la part du moine rédacteur ou copiste du Moyen Age, que le mot, le sens, la lumière sont étroitement liés. Avec les outils de l'époque, la technique de l'enluminure s'était imposée pour renforcer la compréhension du texte.
A regarder de près, le lecteur du XXIe siècle devrait retenir ce détail : que le désir des lecteurs médiévaux ait été celui-là, faire lumière dans le texte, poser de la lumière sur le sens du texte. L'image est faible, si on lui confère également ce rôle d'éclairage. L'image illustre mais ne met pas forcément en lumière le propos.
Aujourd'hui cet art est purement décoratif.
A l'époque médiévale il jouissait de ses lettres de noblesse.
Aujourd'hui, les livres enluminées appartiennent à la catégorie des beaux-livres et des incunables. Le lecteur contemporain s'extasie sur la beauté du document souvent admirablement conservé, mais ne s'interroge plus sur la question du sens.

Publié dans édition

Commenter cet article