François Arnal, On the road : exposition au Centre d'art contemporain de Saint-Restitut (26130)

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

francois-arnal-001.jpgPeintre, sculpteur, designer, créateur de décors de théâtre, écrivain, voyageur, infatigable homme en mouvement, qui s'exclame avec le sourire, " si je ne crée pas, je meurs", François Arnal, né en 1924 à la Valette-du-Var (83), a choisi la peinture dès le lendemain de la guerre. Artiste du XXe siècle, ami de Pierre Restany, entre autres, François Arnal est avant tout un peintre et un sculpteur. Esprit libre, il n'appartient à aucune école, mais il suit son époque voire la devance.

L'exposition présentée au Centre d'art contemporain de Saint-Restitut rassemble des oeuvres de périodes différentes :: peintures, sculpures, dessins, installation, design...

François Arnal, dans une vidéo projetée en boucle dans la dernière salle de l'exposition, rend compte de son parcours artistique, en rappelant les étapes clés. On appréciera ces quelques mots qu'il applique à son activité de designer. Le design, souligne-t-il, ce n'est pas de la décoration... Créateur de meubles, en particulier plusieurs chaises présentes dans l'exposition et une chaise longue, l'artiste témoigne par ce faire, de la transversalité des disciplines innérente à la fonction même du créateur contemporain.

 

On aurait pu croire l'oeuvre de François Arnal, oubliée, voire méconnue. On remarquera que l'exposition qui lui rend hommage dans le charmant village de Saint-Restitut dans la Drôme accueille plusieurs dizaines de visiteurs chaque jour, venus souvent de loin pour redécouvrir ou découvrir une oeuvre qu'on ne voit guère dans nos musées aujourd'hui...

 

françois arnal 002

 

Centre d'art contemporain de Saint-Restitut Maison de la Cure / 26130 Saint-Restitut (04 75 01 02 91)

Exposition du 25 juin au 22 août 2010 ; ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h à 12h et de 15h à 18h.

Photo 1 : Entrée du Centre d'art

Photo 2 : Détail d'un ensemble peint sous le titre "Les grandes blessures"

Publié dans édition

Commenter cet article