L'insoutenable hypocrisie des éditeurs français en matière de téléchargement d'oeuvres littéraires du XXe siècle

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

En France, le monde numérique est, soudain, présenté comme le sauveur de notre vieux monde industriel, trop vieux pour être actif. Les usines ferment tant et plus eurieusement, une fois que ces usines ont toutes fermées ou presque voilà que les économistes les plus répuités s'alarment de la désindustrialisation de la France !

Je ne suis ni dans la finance ni dans l'économie mais à force de m'informer et tenter de comprendre, je me demande qui sont ces financiers et ces économistes qui nous gouvernent, à coup de mensonges.

L'économie numérique va nous sauver ! voilà ce que nous entendons dire. C'est possible !

Dans le monde des livres, qui comprend les secteurs de l'édition, de l'imprimerie et de la librairie, les mensonges se succèdent à grande vitesse, dans une indifférence générale, à commencer par tous les bloggeurs de livres ou ceux qui se consacrent à l'étude de nouveaux modes de lectures. Outre le fait que les éditeurs, responsables de maisons d'édition importantes, sont sur le point de partir en retraite donc complètement déconnectés quant à la question des nouveaux modes d'acquisitions des savoirs, l'édition française (et non pas francophone) prend un grand retard dans la diversification des solutions destinées à valoriser les publications dans le secteur du numérique. c'est un fait réel et les éditeurs en décembre 2012 avouent en être encore aux "balbutiements" !

Alors qu'en dehors de la France, nombre de pays occidentaux, à commencer par le Canada, offrent la possibilité de télécharger gratuitement des oeuvres littéraires françaises issues du patrimoine de nos auteurs du XXe siècle (je ne parle que des auteurs du XXe siècle, Gide, Malraux, Sartre, Cocteau, etc. ), nous lecteurs en France, nous sommes obligés d'acheter par exemple La Nausée de JP Sartre en format poche chez le libraire ou passer chez Amazon pour le commander en ligne (car en France, on est bien décidé à aider Amazon et surtout pas les vrais libraires qui vendent des livres). Effectuez vous-même la recherche et vous obtiendrez la même réponse. Sur la première page du moteur Google, vous verrez également des sites qui vous permettront de télécharger cette oeuvre, mais une fois sur la page,, vous recevrez un message suivant : 

"The requested URL /Sartre-La Nausee.pdf was not found on this server."

Si vous résidez à Londres ou à Montréal, vous n'aurez aucune difficulté à télécharger La Nausée de JP Sartre, numérisée à partir d'une version livre de poche de lchez Gallimard. 

Nous sommes nombreux à avoir des amis à Londres ou à Montréal qui peuvent nous adresser, selon nos demandes, ces versions téléchargeables gratuitement, via le courrier électronique.

Le numérique n'est pas une entité qui va remplacer nos cheminées d'usine. C'est un espace qui requiert une nouvelle façon de penser le monde et les relations dans le monde. 

Discrétement nous attendons les décrets d'applications de la nouvelle Loi sur les ouvrages indisponibles. Quelques éditeurs s'y préparent mais le plus grand nombre l'ignore. La plateforme www.artelittera.com se prépare...

Publié dans édition

Commenter cet article