Le 8 mars est un hommage aux femmes

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

images-copie-7.jpgLe journal Le Monde daté du 9 mars 2012 a choisi un visuel fort en première de couverture pour illuster cette journée du 8 mars 2012, dédiée aux femmes : le visage d'une femme voilée de confesssion musulmane au visage lumineux, en train de regarder son téléphone portable. Le message est cette année tout entier consacré aux femmes du Printemps arabe.

Le 8 mars est plus que jamais nécessaire.

La condition des femmes occidentales est fragile, sans cesse menacée par une domination masculine dont la plus horrible illustration se lit au travers des violences sexuelles..

Les femmes du féminisme des années 60-70, devenues pour la plupart des grands-mères ou arrières grand-mères ont perdu le lien avec les jeunes filles d'aujourd'hui, ignorantes de l'histoire des femmes, prêtes à rejeter des acquis, prêtes à accepter des comportements machistes.

La montée croissante du religieux au sein de l'état laïc fait resurgir des images que l'on croyait disparues.

Ne banalisons pas les images de femmes voilées.

Il y a dans certaines communautés urbaines des jeunes filles qui sont convaincues qu'il faut marcher derrière les hommes, qu'il faut baisser les yeux quand un homme les regarde, qu'il faut se voiler pour respecter une parole attribuée à un Prophète qui, dit-on, ne l'aurait jamais prononcée, qu'il ne faut pas prendre la pilule parce que nocive pour le corps,qu'il ne faut utiliser des tampons hygièniques parce que ça déflore l'hymen...

Tout cela équivaut à des mensonges qui favorisent des comportements de régression. C'est l'obscurantisme qui s'abat sur des jeunes filles, même élevées en France, que l'on tente de culpabiliser et de soumettre au pouvoir des hommes.

Alors, cette image photographique du Monde est à lire avec beaucoup de précaution : beaucoup d'hommes et de femmes, de confession religieuse différente, souffrent en silence de voir ces jeunes filles entraînées à suivre des comportements d'asservissement.

Mais leurs paroles sont étouffées sous le poids d'une autre parole, celle-là mensongère. Pour garantir aux femmes ce monde de liberté et d'indépendance, Il faut préserver la laïcité. Il ne faut pas relâcher le combat  des femmes, afin de défendre leur liberté, leur féminité, leur intelligence, leur beauté. Et plus que jamais, à travers cette journée du 8 mars, il faut privilégier le dialogue des femmes avec les hommes et bâtir ensemble une société de compréhension réciproque.

Publié dans édition

Commenter cet article

Plumes d'Anges 13/03/2012 11:57


Un beau billet criant de vérité. Il faut bien faire la différence entre spiritualité et religions. La spiritualité est il me semble un chemin "solitaire", une démarche intérieure en toute
liberté. Les religions, elles, assènent, endorment et asservissent des millions d'individus... Gardons confiance, bises.  brigitte

Chantal Vieuille, éditrice 13/03/2012 12:11



Tout à fait d'accord pour souligner ces différences entre spiritualité et religions !!!! Merci.