Paul et Nusch Eluard

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

Nusch couvPicassorecto web-copie-1Le grand amour de Paul Eluard se nomme Nusch.

Femme simple et fragile, qu'il croise à Paris sur boulevard, elle entre immédiatement dans sa vie, alors qu'il est déjà séparé de sa première épouse Gala. Nusch est attirante, séduisante, féminine, érotique. Elle incarne à elle seule la muse amoureuse du poète. Nusch entre pleinement dans l'imaginaire éluardien au point de l'investir, lui donner une nouvelle énergie et le hausser vers la magnificence. Les plus belles poésies amoureuses d'Eluard sont écrites pendant leur 17 années de vie conjugale. 

Nusch et Paul : un couple mythique du Surréalisme. Un couple affranchi des conventions bourgeoises. Un couple que tout oppose, mais qui marche main dans la main. Un regard de l'un sur l'autre qui invite à la réflexion : le couple fonctionne à merveille parce que l'un s'occupe de l'autre. L'un veille à l'autre. L'un fait attention à l'autre. L'expérience amoureuse et poétique se met ainsi au service du renouveau d'un art de vivre ensemble. Ce n'est une histoire idéalisée. Le couple traverse des souffrances à travers la maladie chronique de Paul Eluard, mais aussi pendant la guerre.

Nusch est effacée, discrète, humble, souriante. L'une des meilleures amies de Picasso.

Le programme du Bac L a inscrit en Littérature l'étude de l'oeuvre de Paul Eluard et Man Ray, intitulée Les Mains Libres. Cette oeuvre est inspirée par Nusch. Man Ray a très souvent photographié Nusch à partir des années 1930.

Sa biographie, Nusch, portrait d'une Muse du Surréalisme, (Auteur : Chantal Vieuille) avec des photos de Man Ray, de Dora Maar, de Lee Miller, de Roland Penrose, contribue à mieux cerner la problématique amoureuse de Paul Eluard.

www.artelittera.com

Publié dans édition

Commenter cet article