Philippe Cottenceau, "Au fil des vents"

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

Philippe--blanc--.jpgA Forcalquier (04), vient d'ouvrir en septembre 2010 la Maison des Métiers du Livre, réunissant éditeurs, graphistes, typographes, correcteurs, traducteurs, imprimeurs, relieurs...

Pour fêter cette nouvelle implantation, un programme de festivités a été organisé : expositions, lectures, spectacles dans la ville,etc.

 

C'est grâce à cette manifestation que le public est convié à découvrir ou redécouvrir l'oeuvre des cerf-volants crée par Philippe Cottenceau décédé en 2006 dans sa maison à Manes. Pour l'occasion, un livre, Au fil des vents mis en oeuvre par Virginie sa compagne et samuel Autexier, éditeur des nouvelles éditions Quiero, est annoncé en parution pour novembre 2010. L'exposition nous rapelle que Philippe créait ses cerf-volants comme des poémes de paier offerts au cien et au vent. Merci à ceux qui gardent sa mémoire de nous faire redécouvrir le talent inoui du poète qui partait, entre autres,en compagnie du photographe Hans Sylvester parcourir l'Asie, à la recherche de ciels favorables au lacher des cerf-volants. Philippe était un poète et voyageur. Son oeuvre est en train d'être recomposé graâce à l'obstination de l'éditeur. A suivre prochainement pour découvrir le livre.

 

Pour installer votre entreprise à la Maison des métiers du Livre de Forcalquier, contactez la communauté des communes Pays de Forcalquier Montagne de Lure : Téléphone 04 92 75 33 21 ou par mail : thomas.narcy@forcalquier-lure.com


 

057philippecerfvolant.jpg

Philippe Cottenceau, Papier que tu donnes à boire au soleil, éditions Quiero, 2010.
Imprimé sur papier filtre des moulins Prat-Dumas à Couze.
Impression typographique noire et rouge, poèmes extraits des carnets et dessins de l'auteur.
32 pages, format 17x25 cm, prix 20 euros (franco de port).

Présentation :
 Philippe Cottenceau
poète & cerf-voliste (1957-2006)
Les fragments retenus ici forment une « conversation » avec la poésie, les poèmes d’André du Bouchet. Ce dialogue avec l’œuvre du poète de Truinas, Philippe Cottenceau le poursuivait au jour le jour dans la réalisation de cerfs-volants – papier que tu donnes à boire au soleil – qui constituaient pour lui autant de mise en acte d’une recherche poétique commencée sur les bords de Loire et poursuivie sur tous les continents où fleurissent ces objets dédiés au vent. Après avoir participé, en 1993, à la création de la revue de poésie Propos de campagne, il fonde en 1995 l’association Au fil des vents. Il se met à voyager autour du monde (Indonésie, Chine, Guatemala, etc.) et participe à de nombreux articles et livres sur le cerf-volant. Un choix de ses textes sur le cerf-volant accompagne Au gré du vent un ouvrage du photographe Hans Silvester paru en 2008 aux éditions de la Martinière. Papier que tu donnes à boire au soleil est son premier recueil publié.

Un poème de Philippe repris en quatrième de couverture :

Tu cherches un mot
du matin au soir
un mot qui délivre
Vous pouvez adresser votre commande à :
Virginie Besançon - Au fil des vents - Cervolance, le village - 04300 Saint-Maime
ou bien Samuel Autexier - Quiero - 20 quartier la Folastière - 04300 Saint-Maime

Une version internet du livre sera disponible au mois de novembre sur le site des éditions Quiero) :

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans édition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article