Setsuko Klossowska de Rola expose à l'Atelier Cézanne, Aix-en-Provence

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

 visuel expo setsuko 2012Du 6 juillet au 26 août 2012, l'Atelier Cézanne rend hommage au peintre Balthus en présentant une exposition des peintures de sa femme Setsuko Klossowska de Rola, rencontrée au Japon en 1962, à l'occasion d'un voyage officiel d'André malraux alors ministre de la Culture en France. Balthus était alors directeur de la prestigieuse Villa Médicis à Rome. La jeune étudiante japonaise, "élevée dans un contexte traditionnel mais éprise de culture occidentale", bascule alors dans un nouveau monde. Balthus en fait son épouse en 1967, sa compagne quotidienne dans l'atelier, la muse de sa peinture, la mère de sa fille.

En 1977, alors que s'achève leur séjour en Italie, Balthus et Setsuko Klossowska de Rola cherchent à s'installer en Suisse. Lors d'un déplacement dans les montagnes suisses, le couple s'arrête pour déjeuner dans un restaurant hôtel installé à l'intérieur du plus grand châlet en bois de la Suisse à Rossinière. Tous deux tombent sous le charme de l'établissement. Le propriétaire leur apprend que le lieu est à vendre. Balthus achète alors sur les conseils de son épouse, la belle bâtisse, y compris le mobilier et la vaisselle ! C'est là dans ce chalet  du XVIIIe siècle aux 113 fenêtres, classé Monument historique, que Balthus termine sa vie en 2001. Aujourd'hui la belle demeure où Setsuko poursuit son oeuvre personnelle de peintre, accueille la Fondation Balthus dans le grand salon.

Setsuko Klossowska de Rola est une femme unique, dont le charme envoûte tous ceux qui la rencontre. D'une intelligence magnifique, faite de curiosité, de joie, de vivacité intelectuelle, sa peinture, toute dominée par les principes académiques du Maître Balthus, lui-même peintre figuratif du XXe siècle, se lit comme un travail classique, avec une maîtrise de la technique. Ce sont des scènes de vie intérieure avec la nature morte comme axe principal.

Et pour moi qui ai rencontré Setsuko Klossowska de Rola dans son chalet, en novembre 2001, j'y retrouve la couleur des murs, le silence qui régne dans la maison, le cérémonial désuet et enchanteur qui accompagne la vie des jours, le raffinement d'un autre temps et le visage rayonnant de la maîtresse des lieux.

Naguère, Setsuko est remarquée par la presse et les visiteurs de Balthus comme "la muse du peintre", celle qui passe son temps dans l'atelier , pour servir le peintre car Balthus est un homme d'autorité puissante.

Aujourd'hui le communiqué de presse rédigé par l'Atelier Cézanne qui pésente cette nouvelle exposition, compare le rôle de Setsuko auprès de Balthus, à celui du "garçon d’atelier"(Setsuko assiste Balthus dans son travail : elle broie les pigments à sa demande, toujours présente dans l’atelier de Balthus, elle apprend avec lui les secrets des couleurs, de la lumière, le métier de peintre). Ce terme au genre masculin choisi par Setsuko, dominée par une féminité puissante, aujourd'hui pour définir sa place dans l'atelier, renvoie à la tradition de la peinture de la Renaissance italienne (Balthus se référait principalement à l'âge de la Renaissance) ; c'est donc un hommage à la tradition picturale qui est traduite ici mais pas seulement ; l'expression porte  un autre sens, celui que lui assigne une femme qui entend balayer une étiquette de femme soumise au profit d'une femme moderne, contemporaine, vêtue certes du costume tradionnel de la japonaise, mais ancrée dans notre temps, et capable de transmettre une oeuvre originale quand bien même elle fut à l'origine, façonnée par les enseignements du Maître Balthus. 

Fruits de ses expériences, les tableaux de Setsuko sont des regards posés sur un petit monde, le grand châlet de Rossinière. Elle y met en scène des émotions simples et toujours pleinement vivantes, comme la grâce, l'intelligence sensible, l’harmonie entre l’Orient et l’Occident.


Des expositions des œuvres de Setsuko ont eu lieu à Rome – Galerie II Gabbiano, 1979 ; New-York – Galerie Pierre Matisse, 1984 ; Lausanne – Galerie Alice Pauli, 1986 ; Tokyo – Takanawa Prince Hotel, 1989 organisée par Seibu et The Lefevre Gallery ; Londres – The Lefevre Gallery, 1992 ; Paris – Hôtel Salomon de Rothschild, LVMH, 1993 ; Genève – Office de Nations Unies, Palais des Nations, 2001 ; Paris – Pierre Passebon – Galerie du Passage, 2011.

 

Exposition
Setsuko Klossowska de Rola


Entrée Libre
(pour l'exposition Setsuko uniquement)
10h - 12h et 14h - 17h

Atelier de Cézanne
9 avenue Paul Cézanne
13090 AIX EN PROVENCE
Tel. +33 (0)4 42 21 06 53
www.atelier-cezanne.com

Publié dans édition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Plumes d'Anges 21/06/2012 10:28


Ah, La Rossignière, quel éblouissement ! J'espère aller voir cette exposition dont j'ignorais l'existence, merci Dame Chantal. Bises, douce journée.  brigitte