Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2 articles avec jmg le clezio

J.M.G. Le Clézio, bon anniversaire (né le 13 avril) !

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

J.M.G. Le Clézio, bon anniversaire (né le 13 avril) !

JMG Le Clézio fête aujourd'hui son 76e anniversaire. Depuis 50 ans, il poursuit inexorablement son chemin en littérature. Singulier, atypique, il porte en lui depuis le début de sa carrière d'écrivain cette curiosité illimitée pour le monde. Alors que la littérature française contemporaine péniblement se perd dans l'insignifiance, Le Clézio continue de porter haut les valeurs de langue française, et de réenchanter à sa manière, le monde qu'il regarde, qu'il arpente et qu'il tente de comprendre de l'intérieur.

Cette oeuvre romanesque n'en finit pas d'interroger les individus, leur pauvreté, leur suffisance, leur folie. Et si le roman a bien une mission à accomplir, c'est celle-là : témoigner du monde. Le roman ne porte pas en lui une définition, mais c'est une forme littéraire qui, déjà au temps de Chrétien de Troyes, vibrait en résonance avec le monde.

« Il faut donner aux enfants l’accès aux livres. Si on se limite au progrès matériel et économique, on ampute l’être de sa dimension spirituelle, on en fait un humain incomplet » disait-il en 2014 dans une édition du festival Etonnants Voyageurs au Maroc. A cette occasion, une question lui a été posée à propos de l'islam, religion qu'il connaît bien puisque son épouse est d'origine marocaine. Sa réponse n'étonnera aucun de ses lecteurs et pourrait apporter une inspiration de joie au triste débat des religions clivantes sur le plan sociétal.

« La richesse apportée par l’islam a beaucoup compté pour moi. Le soufisme est un mouvement religieux et philosophique qui est né au Maroc, et je suis un grand lecteur des œuvres écrites par les soufis. Dans la famille de ma femme, l’un des ancêtres qui a laissé une trace, est un grand mystique soufi : Sidi Ahmed Laâroussi. Le soufisme est une religion pure, épurée, mystique dans le sens idéal de ce mot, sans aucun des excès connus par ailleurs. Sidi Ahmed Laâroussi était un homme qui, par sa vie, son exemple et sa générosité d’esprit, a porté ce qu’il y a de mieux en islam. Et à cet égard, je peux dire que je suis converti, car j’adhère totalement à cet idéal » ».

JMG Le Clézio a toujours revendiqué un intérêt tout particulier pour les identités multiples et les pays interculturels qui parlent plusieurs langues.

Dernier livre paru : Tempête. Deux novellas, de JMG Le Clézio. Gallimard, 19,50€

Partager cet article

Repost 0

La Grande Librairie : rencontre entre JMG Le Clézio et P. Rabhi

Publié le par Chantal Vieuille, éditrice

La Grande Librairie : rencontre entre JMG Le Clézio et P. Rabhi

Merci à François Busnel, qui dans son émission La grande Librarie du 10 avril 2014, offre aux téléspectateurs un magnifique moment d'émotion suite à la rencontre sur son plateau de JMG Le Clézio et Pierre Rabhi.

Deux hommes porteurs d'une quête, chacun tel un marcheur solitaire sur le chemin de la vie, fervent défenseur de l'homme riche de beauté et de lumière. Il faut entendre et méditer le message diffusé chacun à l'attention du monde dominé par le pouvoir, la suffisance, l'argent et tant d'autres valeurs négatives.

« Le grand problème, ce n’est pas de savoir ce qui va se passer après la mort, mais s’il existe une vie avant la mort. » dit Pierre Rbahi.

«J’ai écrit ce livre parce que quel que soit le degré d’abjection de la société, il y a toujours une rédemption possible. ​"

L'un et l'autre, hommes de foi en l'homme, en la vie. Peu importe les histoires personnelles, les destins, les chaos, c'est l'humanisme du XXIe siècle qui s'exprime et mérite d'être diffusé au plus grand nombre.

Cette conversation d'une heure est envoûtante. Les deux interlocuteurs, au début un peu tendus l'un à l'égard de l'autre, Le Clézio évoquant sa femme lectrice des livres de Pierre Rabhi, puis plus tard Pierre Rabhi évoquant sa femme qui l'accompagne depuis longtemps dans ce chemin de la réinvention de la vie en Ardèche, tous deux donnant ainsi une valeur inouie à ce dialogue entre le féminin et le masculin. Puis peu à peu les visages s'éclairent, Le Clézio, timide et retenu mais intensément à l'écoute, tombant dans le ravissement lorsque Pierre Rabhi raconte l'histoire du colibri... Deux hommes, que la vie ne cesse d'enseigner, qui tentent d'ébranler les certitudes qui fondent la folie contemporaine des hommes de pouvoir. Moment magique où la beauté est célébrée pour elle-même.

Emission sur France 2 à revoir, La Grande Librarie : rencontre entre JMG Le Clézio et Pierre Rabhi

Partager cet article

Repost 0